Offres de thèses à pourvoir à Oniris VetAgroBio

Offres par Unité de recherche

LABERCA

Contexte

L'échantillonnage conventionnel et les méthodes quantitatives ciblées dédiées aux analyses chimiques sont disponibles pour soutenir la surveillance de l'environnement, de l'alimentation et de l'homme, l'évaluation des risques et les décisions en matière de gestion des risques. Cependant, ces approches souffrent encore parfois d'un manque de sensibilité pour caractériser les populations les moins exposées, d'un manque de faisabilité pour les études sur de grandes populations et, surtout, elles ne prennent en compte qu'un nombre limité de marqueurs d'exposition connus et sélectionnés a priori. La saisie de l'exposome chimique humain réel et complexe nécessite de nouveaux cadres conceptuels et des approches méthodologiques innovantes, fondées sur la dernière génération d'instruments de pointe qui ouvrent la voie à une détection et à une identification plus rapides, à haut débit et holistiques des marqueurs.
La combinaison d'échantillonnages innovants (taches de sang sec, bracelets en silicone) et/ou de matrices biologiques (sang de cordon, placenta, méconium...) avec des approches de criblage suspectes et non ciblées basées sur la spectrométrie de masse à haute résolution (HRMS) apparaît aujourd'hui comme une alternative méthodologique prometteuse pour élargir notre connaissance de l'exposome chimique humain.

Comme l'ont formulé plusieurs agences (par exemple l'EFSA), l'exposition humaine à un stade précoce apparaît en particulier comme une préoccupation majeure qui n'est pas encore bien prise en compte, à la fois en termes d'évaluation des risques et de lien avec l'impact sur la santé aux stades les plus tardifs (concept DoHAD). L'objectif de ce projet est de développer et de réaliser une démonstration de faisabilité afin d'évaluer les performances et d'illustrer l'utilité de ces méthodes innovantes, en complément des approches conventionnelles et ciblées, en se concentrant sur des échantillons humains prélevés sur des individus mère-nouveau-né/enfant.

Objectifs

Dans ce contexte, un projet de recherche est ouvert pour un candidat au doctorat. Ce projet vise à développer des stratégies analytiques innovantes axées sur le profilage de l'exposition périnatale via la spectrométrie de masse multidimensionnelle et à haute résolution couplée à différents types de séparations chromatographiques (LC-Q-Exactive/LC-Q-TOF/GC-Q-Exactive).
Le travail de recherche du doctorant consistera donc en la préparation d'échantillons, la génération de données, l'analyse de données et le traitement pour accéder à la caractérisation de l'exposition chimique des individus (Exposomics). En outre, une partie supplémentaire sera consacrée à l'évaluation des nouvelles méthodes d'échantillonnage et à leur comparaison avec les techniques conventionnelles plus invasives.
Ce projet de doctorat fait partie d'un grand consortium européen sur l'exposition chimique (projet PARC "Partnership for Assessment of Risk of Chemicals", EU Horizon EU Cofund, 2022-2029, www.eu-parc.eu) - rassemblant plus de 200 institutions de 28 pays. Ce consortium offrira au candidat un vaste réseau et une expérience internationale.

Télécharger l'offre de thèse complète

Le Doctorat à Oniris VetAgroBio

le doctorat à oniris offres de thèses

Vos contacts

Oniris VetAgroBio – Direction de la Recherche et des Etudes Doctorales

Contact : service.dred-doctorat@oniris-nantes.fr
02 40 68 40 09 / 02 40 68 29 80