BIOEPAR (UMR1300 INRA/Oniris)

Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque en Santé Animale

L'Unité en quelques clics

L'unité en bref

Les recherches de l'unité de BIOEPAR s’inscrivent dans une finalité de gestion de la santé des animaux d’élevage et de santé publique vétérinaire, en intégrant des enjeux de réduction de l’usage d’intrants médicamenteux et de préservation du bien-être animal. 

Mots-clés

EPIDEMIOLOGIE - MODELISATION - ECONOMIE - SANTE ANIMALE - AGENT PATHOGENE - ANIMAUX D'ELEVAGE - ANIMAUX SAUVAGES - MALADIES TRANSMISSIBLES - MALADIES DE PRODUCTION - ZOONOSE

Directrice de l'unité

Dr Christine FOURICHON

Recrutements

Offre de thèse

Understand and predict the spatio-temporal spread and persistence of Rift valley fever virus

PhD in epidemiological modeling, Nov. 2018 – Oct. 2021, BIOEPAR, Nantes, France

Voir l'annonce

Offre de thèse

Avantages techniques et sanitaires de nouveaux modes de conduite des génisses laitières avec des adultes en agriculture biologique : du point de vue des éleveurs à la quantification des effets sur la santé des génisses

Voir l'annonce

Site web de l'unité

Actualités de l'Unité


Présentation de l'Unité

L’unité est une unité mixte de recherche avec l’INRA (UMR 1300). Ses recherches s’inscrivent dans une finalité de gestion de la santé des animaux d’élevage et de santé publique vétérinaire, en intégrant des enjeux de réduction de l’usage d’intrants médicamenteux et de préservation du bien-être animal. Les disciplines mobilisées sont l’épidémiologie, la modélisation, l’économie de la santé animale, la biologie des bioagresseurs et des interactions agresseur-hôte, et la biologie des populations. Les questions scientifiques sont abordées à des échelles d’intégration complémentaires. Ainsi, pour les agents pathogènes et les vecteurs, il s’agit de décrire leur variabilité et l’évolution de leurs populations dans l’espace et dans le temps. A l’échelle de l’animal (hôte), les travaux visent la compréhension des mécanismes des interactions pathogènes-vecteur-hôte. A l’échelle des populations d’animaux, le but est d’identifier les déterminants des maladies, de comprendre et prédire la propagation des maladies, et d’évaluer les moyens de les maîtriser. Enfin, au niveau des exploitations d’élevage et des territoires, les recherches portent sur l’évaluation économique des impacts et des stratégies de maîtrise de maladies endémiques et épidémiques. L’unité regroupe 45 personnels permanents (Oniris et INRA), 7 contractuels et 16 doctorants. L’unité est organisée en 6 équipes scientifiques :

Mesure, déterminants et maîtrise de la santé des populations animales
  • Santé des troupeaux - Santé Publique (Équipe PEP'S)
    • Statuts et indicateurs de santé individuel et troupeau
    • Risques d'occurrence des maladies et du portage
    • Impact des maladies, efficacité des mesures de maîtrise
  • Pathogénie des maladies infectieuses et parasitaires des monogastriques et ruminants (Équipe PIPAE)
    • Compréhension approfondie des mécanismes déterminant la santé
    • Analyse et compréhension des interactions entre agents pathogènes respiratoires
    • Indicateurs prédictifs d’état de santé et de sensibilité à des maladies
  • Modélisation (Équipe DynaMo)
    • Influence de l'hétérogénéité des populations d'hôtes et de vecteurs
    • Modélisation prédictive, efficacité épidémiologique des stratégies de maîtrise
  • Économie Gestion et Intelligence Artificielle (Équipe EGIA)
    • Évaluation économique des stratégies de maîtrise
Agent pathogène et interactions avec l'hôte - Fonctionnement des populations de pathogènes et de vecteurs
  • Antibiorésistance - Pouvoir Pathogène - Infectiologie des poissons (Équipe APPIfish)
    • Caractérisation des agents pathogènes et de leur variabilité
    • Mécanismes des interactions pathogène-vecteur-hôte
    • Persistance de l’agent infectieux dans les élevages
  • Ticks and tick-Borne Diseases (Équipe TiBoDi)
    • Caractérisation des vecteurs et agents pathogènes, et de leur variabilité
    • Analyse spatiale et moléculaire des populations de tiques
    • Analyse spatiale et moléculaire des populations d'agents pathogènes

Thématiques de recherche

  • Mesure, déterminants et maîtrise de la santé des populations animales
  • Agent pathogène et interactions avec l'hôte - Fonctionnement des populations de pathogènes et de vecteurs

Directrice de l'Unité

Dr Christine FOURICHON - Lui écrire

Responsables adjoints :

Pr Nathalie BAREILLE - Lui écrire

Pr François BEAUDEAU - Lui écrire

L'Unité en bref

Les recherches de l'unité de BIOEPAR s’inscrivent dans une finalité de gestion de la santé des animaux d’élevage et de santé publique vétérinaire, en intégrant des enjeux de réduction de l’usage d’intrants médicamenteux et de préservation du bien-être animal.